Évaluer la qualité des sources
Il est important de pouvoir se fier à l'information que l'on a repérée, qu'elle soit imprimée ou électronique. On doit faire preuve de jugement critique pour en évaluer la qualité et il faut garder en tête que toute information dont on ignore la provenance devrait a priori être écartée.

On peut aussi se demander, lorsqu'on repère une information dans Internet, si une source «traditionnelle» ne serait pas plus appropriée. Il est en effet plus difficile d'évaluer cette information que celle trouvée dans des documents imprimés.

 

Fiabilité des sources

La provenance des documents détermine en grande partie leur fiabilité et leur intérêt. Ce critère est cependant plus facile à établir lorsqu'il s'agit de documents imprimés que lorsqu'il s'agit d'informations repérées dans Internet.

Documents imprimés
Exemples


Monographies

Les documents soumis à un éditeur sont, au départ, évalués et doivent correspondre au champ de spécialisation de l'entreprise et à ses politiques éditoriales.

Pour évaluer la qualité et la pertinence de l'information, on doit donc tenir compte de la réputation de la maison d'édition.


  • Presses universitaires
    Pour un travail universitaire, un ouvrage publié par les presses universitaires risque de mieux répondre aux exigences requises que celui publié par une maison d'édition «grand public» spécialisée dans la publication d'ouvrages «pratiques».
Articles de périodiques

Les revues spécialisées (aussi appelées «revues savantes») soumettent préalablement les articles qui y sont publiés à un comité de rédaction formé d'experts et à des évaluateurs externes. Ces personnes permettent d'assurer un certain contrôle de la qualité.

  • Périodiques spécialisés
    Pour un travail de niveau universitaire mieux vaut consulter un article paru dans un périodique spécialisé que celui publié dans une revue populaire ou de vulgarisation.
 
Internet
Exemples
Un examen plus attentif s'impose en ce qui concerne l'information puisée dans Internet car le meilleur et le pire s'y côtoient.

 

Adresse et domaine

Pour connaître la provenance de l'information, l'adresse des documents (URL) peut servir de point de repère, en laissant entrevoir la nature de leur contenu.

On y trouve en général le nom, le type d'organisation qui «héberge» les pages trouvées et le code du pays qui identifie l'adresse
(ex. : gouv.qc.ca).

C'est ce qui permet d'identifier le «domaine».










Sites reconnus
Les sites suivants assurent une certaine légitimité à l'information qu'on y retrouve :
sites gouvernementaux
sites universitaires et institutionnels
sites d'organismes internationaux
sites d'organisations ou d'associations reconnues
sites d'entreprises

  • Associations, entreprises reconnues
    S'il s'agit d'institutions, d'associations ou d'entreprises reconnues, on trouve souvent leur nom ou leur acronyme dans leur adresse :
    http ://www.ulaval.ca/
    http ://www.uqam.ca/
    http ://radio-canada.ca
    http ://www.bell.ca
    http ://www.ceq.qc.ca

Sites anonymes
Par contre, lorsqu'il s'agit de sites anonymes ou de pages personnelles, la crédibilité est plus difficile à établir. La présence d'un tilde ( ~ ) dans l'adresse du site signifie parfois qu'il s'agit d'une page personnelle.

 
Forums et listes de discussion
Il peut être problématique de tirer son information de forums ou de listes de discussion ouverts à tous où quiconque, quelles que soient son expertise et ses connaissances sur un sujet, peut intervenir.




Réputation de l'auteur

La renommée de l'auteur aide à juger de la qualité et de la fiabilité de l'information. Pour être capable de mieux en juger, on peut se poser plusieurs questions.

Questions
Réponses

Quelle est l'expertise de l'auteur sur le sujet?

 


  • Autres publications de l'auteur
    Noter dans le document imprimé (souvent au début du document, à l'endos de la page de titre), les autres publications de l'auteur (sous la rubrique : du même auteur).

  • Notes biographiques
    Consulter les notes biographiques souvent repérables à l'endos du document (quatrième de couverture).

  • Recherche dans les bases de données...
    Faire une recherche dans les bases de données, dans le catalogue de la bibliothèque ou dans Internet pour noter si l'auteur compte d'autres publications sur le sujet.

S'agit-il d'un auteur recommandé par le professeur?

  • Bibliographie du cours
    Vérifier la bibliographie proposée dans le cadre du cours.

Est-il souvent cité dans d'autres documents qui abordent le même sujet, les auteurs connus et réputés sur une question étant fréquemment cités dans la littérature?
  • Index de comptes rendus
    Consulter un index de comptes rendus pour savoir si un auteur est réputé sur une question.

  • Index de citations
    Consulter un index de citations pour des recherches plus poussées
    Exemples :
    Social Sciences Citation Index
    Sciences Citation Index


Si l'information est prise dans Internet, l'auteur est-il clairement nommé?

Quelle est son affiliation?

Y-a-t-il des indications sur son expertise?
  • Identification
    Vérifier si le nom de l'auteur est clairement identifié, de même que ses coordonnées et son adresse électronique.

  • Affiliation
    Vérifier des renseignements tels que sa formation, sa fonction, son rattachement institutionnel, ses publications antérieures.

  • Renseignements biographiques
    Vérifier si un lien fournit des renseignements biographiques.




Objectivité de l'information

Un document imprimé, un article de périodique, une page ou un site dans Internet peuvent répondre à différents objectifs : l'information, la formation, la vente, la propagande, etc. Il faut donc s'assurer que l'information trouvée soit la plus objective possible.

Questions
Réponses

Le document est-il informatif?

Sert-il de véhicule publicitaire ou de propagande?

  • Vérifier qui publie l'information.

  • S'il s'agit d'Internet, qui héberge le site ou détient le © : une compagnie, un organisme politique, religieux, etc.

Quelle peut être la motivation de l'auteur?

Peut-il avoir un intérêt quelconque dans l'information fournie?

Par exemple : de l'information sur le cancer du poumon émanant d'une compagnie de tabac.


  • Vérifier si le contenu informationnel se distingue nettement du contenu promotionnel.
L'information est-elle biaisée, un texte reflétant les valeurs de son auteur?
  • Plusieurs points de vue
    Vérifier si le texte présente des arguments, si les affirmations s'appuient sur des références, lorsqu'il s'agit d'une question controversée, si les différents aspects de la question sont présentés ou si on ne présente qu'un point de vue.

  • Information manquante, contradictoire, émotive
    Certains indices permettent de juger s'il s'agit d'un texte biaisé :
    des éléments d'information importants manquent dans l'analyse;
    on note des contradictions importantes dans les faits avec d'autres documents;
    le langage est souvent émotif et catégorique, les conclusions manquent de nuance.

S'il s'agit d'une page ou d'un site dans Internet, certains éléments fournissent parfois des indices qui permettent de porter un jugement éclairé.
  • Liens externes
    Vérifier les liens externes qui sont offerts sur la page d'accueil.

    Exemple : un site sur Martin Luther King dont le seul indice sur la page d'accueil est le nom du webmestre avec qui communiquer. Or il s'avère que Stormfront, un élément de cette adresse, est l'épicentre du mouvement sur la suprématie blanche aux États-Unis. Un examen plus approfondi du site montre que ce site est un site anti Luther King véhiculant des idées «haineuses» et racistes.*

    *Informations tirées de la liste de discussion BI-L Digest, no 221 ( 25 janvier 2000).




Exactitude de l'information


Il faut distinguer les textes basés sur des recherches objectives des textes d'opinion.

Questions
Réponses

Les textes imprimés et les textes trouvés dans Internet apparaissent-ils rigoureux et documentés, les données et les faits vérifiés, les sources vérifiables?

  • Vérifier la bibliographie
    La bibliographie est-elle sommaire ou importante? Avant même d'avoir le texte en main, on peut avoir une idée de sa profondeur en notant le nombre de références mentionnées dans la notice bibliographique. La plupart des bases de données fournissent ce renseignement.

    Exemple tiré de Francis :

  • Vérifier si les sources citées sont à jour

  • Valider les données trouvées dans le document
    S'agit-il de références officielles (par exemple, des données gouvernementales)?
    De documents primaires?
    Ou secondaires? Dans ce cas, les sources sont-elles fiables?

  • S'assurer que les différents points de vue sont présentés

  • S'assurer que les dernières découvertes sur la question étudiée sont présentées

  • Vérifier qu'il n'y a pas de fautes dans le texte
    De très nombreuses erreurs dans le texte (coquilles, fautes d'orthographe, etc.) peuvent aussi démontrer un manque de contrôle de la qualité.




Actualité de l'information

La date de publication peut être un critère important à considérer surtout dans les domaines scientifique et technique. Elle doit toujours être indiquée dans le document consulté :
date de publication
date de copyright
date de mise à jour en ce qui concerne les documents disponibles dans le Web.

Documents imprimés

  • Rééditions
    On peut se demander si l'information retrouvée est toujours valide. Lorsqu'un texte a été réédité, choisir les dernières éditions revues et corrigées. Attention à ne pas confondre : réédition et réimpression.

  • Durée de vie des documents
    La durée utile des documents peut varier selon leur nature, les sujets abordés, la discipline couverte. Pour des sujets d'actualité ou d'intérêt scientifique, privilégier l'information la plus à jour :
    articles de périodiques
    textes de conférences
    etc.



Documents trouvés dans le Web

En général, les dates de création et de mise à jour de la page sont indiquées au bas de la page.

 
Conseils

Certains répertoires choisissent les ressources qu'elles recensent en fonction de leur qualité et de leur fiabilité. Les ressources sont donc évaluées avant même d'être signalées. C'est pourquoi, il est pertinent d'utiliser ces répertoires comme outils de repérage. On s'assure ainsi de la qualité des ressources trouvées. C'est le cas de :

Infomine : Scholarly Internet Resources Collections
Librarians' Index to the Internet
Scout Report Archives




 

  

Version adaptée par la Bibliothèque de l'Université Laval
© 2000 Service des bibliothèques de l'UQAM