Heures d'ouverture

Du 3 septembre au 23 décembre 2019
Lundi au vendredi: 8 h à 23 h
Samedi et dimanche: 10 h à 17 h 30

En savoir plus sur les heures d'ouverture

Chercher une ressource documentaire
 

MISE EN GARDE – Éditions Universitaires Européennes et Presses Académiques Francophones

Plusieurs étudiants à la maîtrise ou au doctorat de l'Université Laval sont fréquemment sollicités par les Éditions Universitaires Européennes et les Presses Académiques Francophones, via un courriel flatteur et personnalisé, pour publier en ligne leur mémoire ou leur thèse gratuitement.

Soyez prudent si vous recevez un courriel de ces maisons d'édition. Sans être frauduleuses, leurs pratiques sont pour le moins contestables et peuvent vous occasionner des problèmes indésirables. Vous trouverez sur cette page des informations utiles pouvant vous éclairer dans votre démarche de publication.

Bonnes pratiques attendues d'un éditeur académique

Révision par les pairs

La révision par les pairs, un service normalement fourni par un éditeur, est fondamentale dans le processus de publication académique afin d'assurer la valeur scientifique des écrits. L'évaluation par un jury d'une thèse vise des objectifs académiques différents et ne saurait remplacer la révision par les pairs.

Un bon éditeur n'accepte généralement pas de publier une thèse ou un mémoire sans remaniement en profondeur. Citons l'exemple des Presses de l'Université Laval, des Presses de l'Université de Montréal et des McGill-Queen's University Press, qui posent des exigences rigoureuses d'une révision par les pairs.

Mise en page

Il s'agit du rôle de l'éditeur d'assurer la mise en page du manuscrit à publier, et non celui de l'auteur. Assurez-vous que l'éditeur qui publie votre ouvrage fournisse ce service.

Pour en savoir plus sur l'ensemble des bonnes pratiques des Presses de l'Université Laval, lisez le document «De la thèse au livre» (PDF).

Pratiques des Éditions Universitaires Européennes et des Presses Académiques Francophones

Offre de service incomplète

Les deux éditeurs académiques cités en titre offrent un service d'édition minimal, sans accompagnement ni révision par les pairs, et laissent à l'auteur la responsabilité de mettre en page leur manuscrit.

Adaptation d'un ouvrage pour un large public

Voici l'exemple d'un autre service absent de l'offre de ces éditeurs qui compromettra la qualité de la publication. Prenons le cas d'un livre tiré d'une thèse, qui s'adresse nécessairement à un public plus large que celui des spécialistes du sujet traité. Un éditeur rigoureux reverra le contenu, la structure et le style du texte soumis, et demandera généralement à l'auteur de réécrire sa thèse, en vue de l'adapter pour le public cible. Attention, cette bonne pratique n'est en aucun point adoptée par les Éditions Universitaires Européennes ni par les Presses Académiques Francophones.

Contrat de publication

Le contrat de publication des deux éditeurs précités n'étant pas accessible sur leur site Web, l'auteur ne peut pas en prendre connaissance avant de soumettre son manuscrit.

Par ailleurs, bien que la personne qui publie demeure titulaire du droit d'auteur, elle cède à l'éditeur, de façon non exclusive, ses droits économiques sur son œuvre. De même, elle l'autorise à accorder des licences à des tiers partout dans le monde, notamment le droit de traduire dans toutes les langues.

Autre mise en garde: signer un contrat avec les Éditions Universitaires Européennes ou les Presses Académiques Francophones peut réduire les chances de publier une thèse avec un autre éditeur ayant de bonnes pratiques approuvées par le milieu académique.

Pour connaitre un point de vue critique sur les pratiques de ces éditeurs, lisez l'article «Publier sa thèse en ligne» sur le site Affaires Universitaires, section Conseils carrière. Vous pouvez obtenir de l'aide lors de la négociation de vos contrats d'édition en écrivant à info@bda.ulaval.ca.

Diffusion d'une thèse ou d'un mémoire

Une fois diplômé, l'étudiant à la maîtrise ou au doctorat voit sa thèse ou son mémoire diffusé en libre accès dans le dépôt institutionnel de l'Université Laval, CorpusUL. Automatiquement, l'ouvrage devient accessible à tous gratuitement. De plus, le contenu de CorpusUL est indexé dans les moteurs de recherche Google et Google Scholar et dans d'autres plateformes de contenu en libre accès (comme Érudit et BASE), assurant ainsi une diffusion accrue de la thèse ou du mémoire.

En résumé, il n'y a aucune valeur ajoutée pour l'auteur à publier sa thèse ou son mémoire chez les Éditions Universitaires Européennes ou les Presses Académiques Francophones, car ces éditeurs n'apporteront aucune retouche à l'ouvrage et qu'il sera de toute façon diffusé gratuitement en libre accès.