Respecter le droit d'auteur
Au cours d'un travail de recherche, on tente souvent de faire la synthèse des idées déjà émises par des auteurs reconnus sur une question et de s'appuyer sur ce qu'ils ont écrit pour étayer ses arguments. Il importe alors de respecter certains principes pour utiliser l'information colligée de façon juste et honnête.


Droit d'auteur
Définition


«Le droit d'auteur est le droit exclusif de reproduire une oeuvre créatrice ou de permettre à une autre personne de le faire. Il comprend le droit exclusif de publier, de produire, de reproduire, d'exécuter en public, de traduire, de communiquer au public par des moyens de télécommunication et, dans certains cas, de louer une œuvre.» *

*Office de la propriété intellectuelle du Canada.  

 
Quelques caractéristiques

Le droit d'auteur est donc un droit :
  • qui accorde à l'auteur la propriété intellectuelle de son travail
  • qui réfère non pas à l'idée comme telle, mais à l'expression de cette idée, qu'elle soit mise en mots, en sons, en images, etc.
  • qui assure à l'auteur l'intégrité de son œuvre
  • qui vise à protéger l'auteur en lui permettant de recueillir les bénéfices économiques de son travail
  • qui vise à permettre à l'auteur d'avoir un certain contrôle sur l'utilisation qu'on fait de son œuvre
  • qui concerne toutes les œuvres récentes (postérieures à la Convention de Berne en 1989) qu'elles aient été enregistrées (© ) ou non et qui, en général, demeure valide durant toute la vie de l'auteur et les 50 années suivant son décès.

Le droit d'auteur limite donc la possibilité

  • de reproduire (exemple par photocopie),
  • d'extraire de larges extraits,
  • de vendre,
  • de publier,
  • de représenter ou de mettre en scène

sans la permission de leur auteur, des œuvres artistiques, littéraires, musicales ou dramatiques, quel que soit le support de ces documents (imprimé, numérique, audio, etc.).


 

Pour en savoir plus :


Utilisation équitable
Quelques caractéristiques


L'utilisation équitable d'une œuvre, c'est-à-dire à son «utilisation pour des fins d'étude privée, de recherche, de critique, de compte rendu ou de rédaction d'un résumé destiné aux journaux ne contrevient pas au droit d'auteur.»*

On peut donc utiliser des documents dans le cadre de ses recherches sans spolier le droit de l'auteur à la condition toutefois d'utiliser cette information comme suit :

  • dans un but non lucratif;
  • dans une perspective de formation, de recherche ou d'information;
  • lorsqu'il s'agit de textes littéraires, de n'utiliser que de courts extraits en identifiant correctement d'où provient l'information.

*Office de la propriété intellectuelle du Canada. Guide des droits d'auteur : Glossaire. Sa Majesté la Reine du chef du Canada, 1998.


Plagiat
Définition


Plagier c'est :

  • s'approprier le travail créatif de quelqu'un d'autre et de le présenter comme sien;
  • s'accaparer des extraits de texte, des images, des données, etc. provenant de sources externes et les intégrer à son propre travail sans en mentionner la provenance;
  • résumer l'idée originale d'un auteur en l'exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d'en mentionner la source.
Plagier est non seulement un acte malhonnête, mais aussi une infraction qui peut entraîner des sanctions. À ce sujet, on peut consulter le règlement disciplinaire à l'intention des étudiants de l'Université Laval sur les infractions de nature académique.

 
Pour éviter le plagiat


Pour éviter le plagiat :

  • accorder crédit à l'auteur et toujours mentionner la source de l'information
    • quand on fait référence à l'idée, à l'opinion ou à la théorie d'une autre personne
    • quand on utilise des données, des graphiques, des illustrations, etc. originaux
    • quand on cite textuellement les paroles de quelqu'un ou des extraits de documents écrits
    • quand on les exprime en d'autres mots.

  • bien distinguer ses propres idées de celles des auteurs dont on s'inspire;
  • savoir planifier son travail pour éviter en fin de parcours de manquer de temps et de se contenter de faire un collage de ses notes de lecture;
  • prendre en note tous les éléments qui permettent d'identifier la source d'où est tirée l'information : nom de l'auteur, titre du livre ou de l'article, titre du périodique, volume, numéro, mois de publication s'il s'agit d'un périodique, année de publication, page(s);
  • identifier par des guillemets (« ») les citations tirées de la documentation.

 

  

Version adaptée par la Bibliothèque de l'Université Laval
© 2000 Service des bibliothèques de l'UQAM