7.
 
Citer un extrait de document
La méthode classique



 
 
La méthode classique est surtout utilisée dans le domaine des arts, de l'histoire de l'art, des lettres, de la philosophie et de l'histoire.

Caractéristiques
Exemples

    La citation est suivie d'un appel de note.
  • L'appel de note se fait par un chiffre inscrit sans parenthèse et en exposant si possible.


    La note de référence se fait au bas de la page ou à la fin du document.
  • Le numéro d'appel de la note se retrouve en exposant dans la référence.
    La première ligne de la note est en retrait de six frappes.



On compte un interligne et demi entre chacune des notes
.




    S'il s'agit de la première référence à un ouvrage.
    La note de référence doit être complète. On indique alors :

  • le prénom suivi du nom de l'auteur;
  • le titre du livre ou du périodique en italique (dans ce dernier cas on inscrit d'abord le titre de l'article entre guillemets français (« »);
  • selon le cas, le lieu d'édition et la maison d'édition suivi de l'année d'édition et de(s) page(s) citée(s), dans le cas des périodiques l'année d'édition suit la saison ou le mois de publication;
  • tous les éléments d'information sont séparés par une virgule.





    Pour les références subséquentes à une même source.

    On peut abréger les références.

  • Deux références identiques se suivent :
    Ibid. (signifiant ibidem : au même endroit) remplace la référence qui précède immédiatement.
    Voir note 7


  • Si on réfère à un seul ouvrage d'un auteur :
    ne réinscrire que le nom de l'auteur.
    Voir note 5

  • Si on réfère à plusieurs ouvrages d'un même auteur :
    écrire le nom de l'auteur suivi du titre abrégé des ouvrages.
    Voir note 8

  • Si deux auteurs portent le même nom :
    réinscrire le nom précédé de l'initiale du prénom.
    Voir note 9

    Ces moyens visent à remplacer les locutions latines id (idem), op.cit. (opere citato) ou loc. cit. (loco citato) qui manquent de clarté et sont souvent mal utilisées.




On trouve une bibliographie complète à la fin du document.

 



Version adaptée par la Bibliothèque de l'Université Laval
© 2000 Service des bibliothèques de l'UQAM