Heures d'ouverture

Du 22 juin au 2 septembre 2019
Lundi au vendredi: 8 h à 19 h
Samedi et dimanche: fermé

En savoir plus sur les heures d'ouverture

Chercher une ressource documentaire
 

Venez jouer sur notre territoire!
Conférences et expériences géospatiales fascinantes (2015)
Conférences

Assistez à une série de conférences sur des thèmes variés: de la géomorphologie des fonds marins à la navigation d'un robot mobile tout-terrain, en passant par l'imagerie des drones civils en géomatique. Aucune inscription requise.


11 h Discours d'ouverture
Stéfano Biondo, cartothécaire, Centre GéoStat, Bibliothèque de l'Université Laval
Loubna Ghaouti, directrice de la Bibliothèque de l'Université Laval

 

11 h 45

Découvrir la géomorphologie des fonds marins et lacustres grâce à la bathymétrie multifaisceaux
Patrick Lajeunesse, professeur, Département de géographie, Université Laval

Résumé de la conférence

Les échosondeurs multifaisceaux constituent des outils de pointe qui permettent de cartographier en trois dimensions les fonds marins à très haute précision et résolution, révélant ainsi des reliefs et paysages subaquatiques jusqu'à ce jour inconnus. Leur utilisation de plus en plus fréquente, facilitée par leur capacité à être déployés à partir de différents types de navires et embarcations, a aujourd'hui un impact considérable et grandissant sur le développement des connaissances à propos des changements environnementaux et des processus géomorphologiques s'opérant à court et long terme sur les marges continentales et les lacs. Cette méthode, jointe à la sismostratigraphie, à l'échantillonnage de sédiments et aux levés LiDAR aéroportés et terrestres, permet de mieux comprendre l'évolution géologique et géomorphologique des milieux côtiers, marins et lacustres. Dans le Laboratoire de géosciences marines de l'Université Laval, ces techniques sont donc utilisées pour : 1) reconstituer l'histoire et la paléoglaciologie des glaciers, calottes glaciaires et inlandsis dont les marges se terminent en milieu marin ou lacustre; 2) analyser les dépôts de mouvements de masse subaquatiques ainsi que leurs enregistrements de la paléosismicité; et 3) analyser les processus sédimentaires et géomorphologiques côtiers et marins à la suite des changements climatiques, de l'érosion des berges, des catastrophes naturelles, des variations du niveau marin relatif, etc.

 
12 h 15

Élaboration d'un atlas interactif en ligne de la vulnérabilité de la population québécoise aux aléas climatiques
Benoît Lalonde, professionnel de recherche, Département de géographie, Université Laval

Résumé de la conférence

L'augmentation de la fréquence et de l'intensité des évènements climatiques extrêmes causés par les changements climatiques accentue la menace qui pèse sur la population. Or, la vulnérabilité de la population à ces aléas varie dans le temps comme dans l'espace, faisant en sorte que certains groupes sont plus à risque. Les municipalités ont à faire face aux conséquences associées aux changements climatiques. Ne disposant généralement pas des ressources matérielles et humaines pour effectuer l'analyse géographique des vulnérabilités aux aléas climatiques, elles sont passablement démunies devant cette menace. L'objectif du projet est de développer un atlas interactif en ligne fournissant des informations sur la distribution géographique de la vulnérabilité de la population aux aléas climatiques à l'intention de professionnels de municipalités et de MRC du Québec méridional. Dans un premier temps, une revue de littérature exhaustive sera effectuée afin de déterminer quelles variables et quelles méthodes d'analyse sont utilisées dans la construction d'indices lors d'études portant sur l'évaluation de la vulnérabilité à la survenue de vagues de chaleur, aux inondations et à l'érosion des berges. À l'aide de plusieurs bases de données provenant de diverses sources, différentes dimensions de la vulnérabilité seront estimées: la capacité de la population à répondre à un évènement, la sensibilité, l'accès aux ressources de même que les niveaux d'exposition. L'élaboration de l'atlas s'appuiera sur une analyse des besoins des utilisateurs potentiels, qui seront ciblés par la tenue d'une enquête. Les informations géographiques issues des différents traitements statistiques seront cartographiées et diffusées à l'aide du logiciel Open Source MapServer.

 
12 h 45

L'imagerie des drones civils en géomatique: enjeux et défis (télécharger la présentation)
André Verville, propriétaire, Kildir Technologies

Résumé de la conférence

Malgré la nouvelle omniprésente dans les médias sur l'explosion des drones dans le ciel, le Canada et le Québec, en comparaison avec d'autres endroits dans le monde, ne semblent pas être une terre de prédilection pour ces nouvelles technologies. La conférence de M. Verville fait état non seulement de l'avancement des techniques de levés aéroportés par drones au Canada, mais également des enjeux et des défis auxquels font face les organisations qui comptent sur ces nouveaux outils dans le secteur de la géomatique. Divers sujets seront discutés: l'environnement règlementaire, les conditions météo, le volet socioéconomique et finalement les principaux enjeux technologiques associés aux aéronefs sans pilote, à leur exploitation et aux produits géospatiaux qu'on peut en obtenir.

 
13 h 15

Localisation et navigation de type Teach-and-Repeat pour un robot mobile tout-terrain équipé d'un LiDAR (Light Detection And Ranging) (télécharger la présentation)
Philippe Giguère, professeur, Département d'informatique et de génie logiciel, Université Laval

Résumé de la conférence

Les problèmes de navigation et de localisation sont au cœur des recherches en robotique mobile. L'arrivée dans les quinze dernières années des capteurs LiDAR a complètement bouleversé les méthodes servant à résoudre ces problèmes. Cependant, plusieurs de ces méthodes, comme celle de type SLAM (Simultaneous Localization And Mapping) reposant sur une carte métrique, ont montré des signes d'essoufflement, étant donné la complexité computationnelle. Un paradigme récent appelé Teach-and-Repeat utilisant plutôt une approche topologique permet d'éviter le problème de maintenir une carte métrique consistante. Le paradigme Teach-and-Repeat s'opère en deux phases. Dans la première, un humain conduit un robot manuellement sur une trajectoire désirée. À intervalle régulier, des numérisations 3D de l'environnement sont prises, constituant une sorte de carte 3D locale. Une relation de connectivité entre ces numérisations est conservée, consacrant du coup l'aspect topologique de ces cartes. Par la suite, ce même robot est libre de naviguer dans l'environnement sur les trajectoires préexistantes, à la manière d'un rail virtuel déposé au sol. Des résultats d'expériences menées par le stagiaire David Landry sur le campus de l'Université Laval à l'aide d'un robot mobile Husky A200 de Clearpath Robotics et d'un LiDAR Velodyne HDL-32E seront présentés.

 
13 h 45

SIG et... patrimoine: le potentiel archéologique amérindien de la ville de Québec (télécharger la présentation)
Michel Plourde, archéologue, chargé de cours, Département des sciences historiques, Université Laval

Résumé de la conférence

La Ville de Québec développe un plan de gestion des ressources archéologiques sur son territoire incluant les sites patrimoniaux déclarés, la vieille partie de la Ville figurant au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le développement de cet outil s'inscrit dans la foulée de la mise en œuvre de la Loi sur le patrimoine culturel, applicable à partir d'octobre 2012. M. Plourde avait comme mandat le traitement des ressources archéologiques attribuables aux Amérindiens, autant celles qui sont actuellement connues que celles qui restent à connaître. L'utilisation de modèles prédictifs, qui constituent l'essence même des études de potentiel, a permis de déterminer, dans des délais autrefois inimaginables, les espaces les plus susceptibles de receler des ressources archéologiques attribuables aux populations amérindiennes. Le recours aux SIG, qui est relativement nouveau en archéologie québécoise, est au cœur de cette étude et M. Plourde présentera ici un cas type.​

 

 

 

Lisez les notes biographiques des conférenciers.